PARIS – Ville lumière


A la tombée de la nuit, la ville s’illumine. Capitale de la mode, de l’amour et des lumières. Elle revêt sa robe de paillettes pour accueillir les fêtards en costumes cravates…ou pas.

Paris la nuit, il y a les grandes avenues où l’on se montre et les ruelles dans la pénombre. Il y a les trainées et les rythmes entrainés, quelque soit le quartier, il y a les restos et les bars branchés où chacun prend un verre afin de fêter la fin de la…journée.

Mais Paris, c’est un labyrinthe architectural illuminé, théatre sans limite pour photographes allumés. Car il faut l’être pour l’arpenter, en quête de chaque recoin à photographier.

L’heure bleue, le crépuscule, l’heure du crime pour tous ces hommes armés d’un appareil à mitrailler. Cette ville je l’aime autant que je la hais, j’y suis né, j’y ai grandi et j’en rapporte quelques clichés…



Fluctuat Nec Mergitur